BLOODCLOT « Up in Arms » : Voyage sang retour

Voici revenir BLOODCLOT dans nos contrées. Après un premier album paru en 2008 intitulé Burn Babylon Burn produit en self-made par le groupe, ce dernier nous envoie cet été 2017 son second méfait, Up In Arms sorti quant à lui sous l’égide de Metal Blade Records. Revenir sur l’origine du groupe demeure un brin fastidieux mais quelques notions historiques s’imposent d’elles-mêmes tant le leader de cette formation n’a eu de cesse que de baliser le hardcore de ses interventions parfois surprenantes mais toujours attendues comme saintes paroles. Continuer la lecture de BLOODCLOT « Up in Arms » : Voyage sang retour

Share Button

Coloured jazz

« Le jazz — appelons-le ainsi — est selon moi une expression des idéaux les plus élevés. Par conséquent, il contient de la fraternité. Et je crois qu’avec de la fraternité, il n’y aurait pas de pauvreté, il n’y aurait pas de guerre. » – John Coltrane, 1963

Connaissez-vous le point commun qu’il y a entre ce bon vieux John, Mick Jagger, PUBLIC ENEMY, Marcus Miller, The Allman Brothers, Jaco Pastorius ou Lou Reed ? Le Pré lève le voile sur ce mystère non sans avoir précisé auparavant que l’homme dont il va être question est un musicien originaire du Bronx à New-York et qu’il a reçu la très prestigieuse récompense Buddy Rich Jazz Master. Si le doute n’est plus permis, les retardataires à la détente ne seront pas surpris lorsque le nom de William Calhoun leur sera soumis. Continuer la lecture de Coloured jazz

Share Button