MONOLYTH « A Bitter End / A Brave New World »

MONOLYTH, fondé en 2006 à Beauvais, propose après quelques démos, un EP 3 titres et un premier album « Catch The Sun » (2007) voyant le groupe évoluer dans un death mélodique façon scandinave, un second opus nommé « A Bitter End / A Brave New World », élaboré au Damage Room Studio de Philadelphie dont la sortie annoncée est le 25 septembre 2018. MONOLYTH n’est pas à proprement parlé un novice en matière de vie musicale autant qu’extra-musicale puisque le groupe a vu défiler quelques musiciens avant de se stabiliser aux alentours de 2015 / 2016 pour enfin parvenir à asseoir cinq individualités fortes autour d’une même table. Continuer la lecture de MONOLYTH « A Bitter End / A Brave New World »

Share Button

ABDUCTION, une musique sombre et empirique, au discours Fleury – Entretien (1/2)

PHOTO PAULINE ROYO

Fort d’un nouvel album, A L’heure Du Crépuscule, paru en mars dernier via le label Finisterian Dead End, que les amateurs de black metal qualifient de totale réussite, ABDUCTION se pose en fervent défenseur d’une certaine idée de l’art qu’il pratique. Amoureux fou de la langue de Molière et doté d’un savoir-faire singulier, le groupe français se plait à progresser jour après jour davantage, tel un artisan soucieux du travail bien fait. Rencontre avec Guillaume Fleury, guitariste et principal compositeur d’ABDUCTION, un garçon aussi humble que talentueux et visionnaire.

Bonjour Guillaume ! Pour les lecteurs qui ne connaissent pas ABDUCTION, peux-tu revenir succinctement sur la genèse du groupe s’il te plait ?

Bien sûr ! La formation du groupe remonte à 2006. Cela faisait déjà plusieurs années que je souhaitais mettre en pratique cette passion, à savoir concrétiser la chose et ne plus seulement rester passif, uniquement dans l’écoute. A titre personnel, il y a eu un élément déterminant qui m’a poussé davantage encore. Il s’agit de la mort de Jon Nödtveidt, le leader et fondateur de DISSECTION (Ndr : DISSECTION fut un groupe suédois de black/death metal extrêmement populaire, en particulier durant les années 90, et respecté malgré les démêlés judiciaires de son leader. Nödtveidt a mis fin à ses jours le 13 août 2006). C’est à cette période que j’ai basculé véritablement dans le black metal. DISSECTION a été une véritable révélation pour moi. Continuer la lecture de ABDUCTION, une musique sombre et empirique, au discours Fleury – Entretien (1/2)

Share Button

HELLFEST 2018, Clisson 22 – 23 – 24 juin

Inutile de tergiverser durant des heures : la 13ème édition du Hellfest a été comme de coutume une totale réussite à tout point de vue. La météo qui fut caniculaire l’an dernier, donc terriblement difficile à supporter pour les festivaliers, le staff et les artistes, affichait un soleil des jours heureux et une température digne d’un printemps désirable. L’organisation maîtrisant son sujet sur le bout des doigts a tôt fait de prendre soin de tout ce petit monde venu fêter la musique dite extrême – terme décidément galvaudé au vu de l’éclectisme stylistique apposé sur les affiches cette année encore. Les bénévoles se sont montrés d’une disponibilité et d’une gentillesse sans pareilles permettant à chacun de trouver sa place et son moment privilégié au milieu de ce magma sonore en fusion. Continuer la lecture de HELLFEST 2018, Clisson 22 – 23 – 24 juin

Share Button

Cékidonk…pour Arno Strobl ?

PHOTO CYRIL MAZAK BEZE

En plus de l’interview accordée à Pré en Bulle dans le cadre de la sortie du premier album éponyme de FREITOT, Arno Strobl a accepté de se prêter au petit jeu du Cékidonk. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il en dépasse allègrement, du cadre. Une entrevue savoureusement drôle et tout simplement humaine. A son image. Continuer la lecture de Cékidonk…pour Arno Strobl ?

Share Button

Nádia Leirião, le fado dans la peau – by Mister D.

PHOTO ANDREA WITTSTRUCK

Les plus belles découvertes musicales sont un peu comme les plus belles histoires d’amour, elles se font au détour d’une rue, d’un bar, d’un concert inattendu. Dans ce contexte de l’inattendu, ma plus douce découverte cette année est bien la voix de Nádia Leirião. Continuer la lecture de Nádia Leirião, le fado dans la peau – by Mister D.

Share Button

Coup de projecteur sur THERAPETIK by Mister D.

Coup de projecteur dans la gueule ou coup de gueule dans le projecteur ? Hum, j’sais pas !

A l’heure où l’ère médiatique est en pleine transformation, où les normes et les codes se fondent et se confondent dans le domaine du journalisme musical, nous nous retrouvons bien souvent en France avec des artistes projetés dans les médias nationaux par des influenceurs, certes discrets mais bien présents. Continuer la lecture de Coup de projecteur sur THERAPETIK by Mister D.

Share Button

Le Printemps de Bourges de Mister D.

Le Printemps de Bourges 2018 vient de se terminer et pourtant ce n’est que le début pour l’essentiel des artistes en développement qui viennent de se produire sur le festival. Au-delà des énormes têtes d’affiche qui viennent chaque année, le festival du Printemps de Bourges c’est avant tout une place de marché énorme pour tout le secteur des musiques actuelles et un terrain de découvertes artistiques grâce aux Inouïs du Printemps de Bourges – dispositif de repérage de jeunes talents émergents. Continuer la lecture de Le Printemps de Bourges de Mister D.

Share Button

FREITOT Interview Arno Strobl

PHOTO PAULINE SARTHOU – TALARN

C’est par Skype que le vocaliste Arno Strobl a accepté de se prêter au jeu de l’interview avec sa bonne humeur légendaire. Il revient sur l’aventure FREITOT, en dévoile les coulisses, les tenants et les aboutissants. Entrevue des plus agréables pour Mister Strobl semble-t-il puisque dans la foulée de cet entretien promotionnel, la chanteur a accepté de bonne grâce de se frotter à la rubrique « Cékidonk pour… » – en ligne très prochainement.

Continuer la lecture de FREITOT Interview Arno Strobl

Share Button