Cupidon à l’agonie, Paul Gilbert décoche son art (La Flèche d’Or, 27 Octobre 2016)

Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, un petit garçon nommé Paul eu la louable intention d’approcher une guitare. L’objet attire l’enfant mais ce dernier se trouve confronté à un problème du haut de ses cinq ans. Pensez, quelle frustration de ne jouer que des petites chansons pour enfant et autres comptines à cet âge-là avec cet incroyable don du ciel et cette facilité qui est déjà sienne. Continuer la lecture de Cupidon à l’agonie, Paul Gilbert décoche son art (La Flèche d’Or, 27 Octobre 2016)

Share Button

Le temple du reggae réouvre ses portes du 18 au 20 novembre 2016

14040085_628774570624017_6770349444616699687_n

Evénement dans le monde du reggae français en ce mois de novembre approchant à grands pas. Le ISSOUDUN REGGAE TEMPLE, organisé par Tonnerre Productions et Horizons Croisés avec le soutien de la Ville d’Issoudun et le Conseil Départemental d’Indre, ouvre ses portes durant trois jours les 18, 19 et 20 novembre 2016 pour sa quatrième édition. Continuer la lecture de Le temple du reggae réouvre ses portes du 18 au 20 novembre 2016

Share Button

Gainsbourré par Serge au Casino

gainsbourg-live-deluxeEn 1984, l’intoxicated man au Zippo d’argent et au Waterman à plume rentrante sort tout juste la tête de l’eau à la bouche. L’homme est fatigué et usé par ses inter-minable-nuits au bar du Raphael, à enquiller les Martini Gibson, aussi piquants que les oignons inclus dans le verre. Jane initial B. l’a quitté, ras-le-bolisée de ces nuits alcoolisées sans sel et sans suite pour elle. Les refuges illusoires situés au bar de l’Elysée-Matignon, peu perméables aux averses de 102 lui mettant double six à tous les coups, ne font que remuer le couteau dans la « Play blessures » du Grand Serge. Continuer la lecture de Gainsbourré par Serge au Casino

Share Button

Un peu trop Muir, l’album ?

500x500-000000-80-0-0Mike Muir. En toute logique, cet illustre personnage en impose tellement par sa carrière, son charisme et sa présence sur scène qu’il est difficile de trouver à redire sur sa crédibilité humaine ou artistique. SUICIDAL TENDENCIES. Un nom qui claque comme un coup de fouet sur la joue ou un skateboard roulant sur le petit orteil. La vie n’a jamais laissé tranquille ce brave Mike et ses tendances suicidaires, entre le punk/hardcore débridé des débuts, thrashisant la cause à l’époque de « How Will I Laugh Tomorrow… » (1988), surfant sur une vague fusion dont il a participé à l’émergence au sein d’INFECTIOUS GROOVE dès 1991. Continuer la lecture de Un peu trop Muir, l’album ?

Share Button

Satan rit (jaune) orange

14643066_1701055293555110_374562647_n

Comment avez-vous décidé de perdre votre temps durant les trois jours du 6, 7 et 8 janvier 2017 ? Aucune idée ? Vous n’êtes pas sans savoir que, selon le calendrier julien, les orthodoxes (russes, grecs ou autres) fêtent la naissance du Divin Enfant le 7 janvier. Ce qui laisse à penser que la veille au soir, il est nécessaire de se préparer à la fête de la Nativité du lendemain. Continuer la lecture de Satan rit (jaune) orange

Share Button

Hardcore au Chapeau de la République

useless_pride_fest

Latitude : N 48° 51’ 45.81”

Longitude : E 2° 17’ 15.331”

Altitude : 61 mètres

Non, ceci n’est pas l’adresse sous-marine précise à laquelle se trouve le Trésor de Rackham Le Rouge si cher au Capitaine Haddock, ni encore celle du dernier lieu de branchitude parisienne et bruyante du 3ème arrondissement. Mais on se rapproche du quartier général d’un soir. Continuer la lecture de Hardcore au Chapeau de la République

Share Button

Mörglbl, ou l’art de de fabriquer des salons de thé mal fréquentés

500x500-000000-80-0-0A-t-on encore besoin de présenter l’exceptionnel Christophe Godin ? Oui, non… ? Ok. Pour celles ou ceux qui ne parleraient que le Kobaïen ou l’Obispesque, Christophe Godin représente ce qu’il est coutume d’appeler un virtuose de la guitare, un véritable touche à tout capable d’envolées véloces à n’y rien comprendre pour les auditeurs non avertis, ou de saillies drolatiques faites de bric et de broc afin de sortir les sons les plus improbables de son instrument. Continuer la lecture de Mörglbl, ou l’art de de fabriquer des salons de thé mal fréquentés

Share Button

L’ogre Napalm sort les crocs @ L’Empreinte, 19 Septembre 2016

1469218339

C’est dans le Temple de Savigny que NAPALM DEATH a décidé de laisser son empreinte sous forme d’uppercut de sauvageons irrécupérables depuis plus de trente ans. Les Anglais, menés par l’infatigable Mark « Barney » Greenway, s’apprêtent à dévisser les écrous d’une cage bien trop inadéquate pour THE DISTANCE qui ne la tiendra pas longtemps face à un public venu chercher son lot de blast beats et autres hurlements d’écorchés vifs. Continuer la lecture de L’ogre Napalm sort les crocs @ L’Empreinte, 19 Septembre 2016

Share Button