BLIND WISDOM « Blind Wisdom »

Fondé en 2015 sur les terres occitanes de Perpignan, BLIND WISDOM a fait paraître tout récemment – au mois de mars – la première partie d’un concept album dont l’écriture de la seconde moitié semble déjà bien avancée. Sans titre, cette première offrande composée de cinq chansons laisse deviner l’amour que portent les quatre membres du groupe pour le power/heavy metal allemand, GAMMA RAY et surtout HELLOWEEN en tête. Si la production globale du disque s’avère à la hauteur pour une première sortie, malgré une mise en son de la batterie laissant sans doute trop d’espace à la grosse caisse, le plus souvent doublée, au détriment du reste des éléments, à commencer par la caisse claire perdant par là même en impact et en efficacité, nous aurions souhaité davantage de grain dans le son des guitares pour une attaque au médiator plus incisive. Quelques réglages sonores sont donc à prévoir pour la suite de cet album au concept encore un peu flou à l’heure de la rédaction de cette chronique, ne disposant ni des textes des morceaux, ni du thème abordé. Qu’importent les détails, la musique fait son œuvre. En cela, le pari est relativement bien tenu. Si l’empreinte des références allemandes précitées reste sans doute un brin trop présente, celle de HELLOWEEN notamment, l’ensemble des titres se laisse écouter sans aucun désagrément. Les morceaux proposent un heavy metal le plus souvent rapide, aux couplets travaillés tandis que les refrains restent accrocheurs dans la grande tradition du style. Le doublement des voix demeure une des valeurs ajoutées à ces chansons parfois à tiroirs, tandis que d’autres foncent tête baissée sans faire de quartier. Il est à noter un très joli travail au niveau des soli de guitares, elles aussi dans la plus pure tradition des références du style. Alors bien sûr, certains ne manqueront pas de remarquer une forte similitude entre la voix de Christophe Marty et celles de ses forts probables idoles que demeurent Michael Kiske, Kai Hansen ou Ralf Scheepers, mais le garçon met tout son cœur à l’ouvrage et ne peut en aucun cas être taxé de clone usurpateur sans panache. Il est nécessaire de voir au travers de cette sortie ce qu’elle est, un premier essai, par définition pas exempt de défaut. Certes, l’influence est immense – ce qui vaut pour le vocaliste vaut également pour l’ensemble de l’oeuvre et de ses artisans. BLIND WISDOM use et abuse sans doute un peu de celle-ci mais la volonté et la passion sont bien là. La personnalité et la griffe artistique du groupe s’affinera sans aucun doute au fur et à mesure des sorties que Pré en Bulle lui souhaite nombreuses. A noter également un très bel artwork signé Laurent Metivier. Les morceaux ont quant à eux été enregistrés au Höly Höme Studio de Bages, cependant que leur mastering s’est déroulé au Record It Studio de Perpignan. Très encourageant !

Liste des titres

1 – Every End Is A New Beginning

2 – Battle

3 – Poison And Wine

4 – Whistled Wind

5 – Enslaved

Facebook de Black Wisdom

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.